Dieu et les études

Dieu et les études

La période des examens est souvent la cause de l’augmentation du stress, du ralentissement des activités et, soyons honnêtes, d’un relâchement. A quel niveau, direz-vous ? Sur les plans nutritionnels, émotionnels et bien sûr, spirituel, vous l’aurez deviné. JD a compris un certain nombre de choses à ce sujet, et il les partage avec vous.

Mes études universitaires ont été l’occasion de m’engager sérieusement avec le Seigneur. Il m’a permis de comprendre que je dois faire ma part mais qu’il fait Lui aussi sa part du travail.

Remise en question

Entre la première et la troisième année de licence, j’avais peu à peuinvolontairementmis le Seigneur en deuxième position dans mes priorités. Malgré les grâces qu’Il m’avait faites auparavantj’étais parti sur l’idée que je devais absolument valider ma licence. Je me suis inconsciemment mis une forte pressionDes situations difficiles m’ont amené à réfléchir et là, j’ai compris que ma priorité n’était plus ma relation avec Dieu mais ma réussite scolaire. Je me suis excusé auprès du Seigneur et Il a permis que je sois plus confiant pendant la période d’examens qui arrivait. Grâce à Lui, j’ai découvert ce qu’est la vraie réussite.

Des messages bienfaisants

En pleines révisions, j’ai reçu ce message : « Tu travailles trop et je ne suis pas sûr que ce soit sage. Le Seigneur nous demande de faire notre maximum mais pas de nous tuer à la tâche de cette façon. Ça risque d’être néfaste pour toi. » C’est vrai que j’avais besoin d’un break. Plus tard, n’arrivant pas à travailler, je me suis retrouvé à partager des encouragements et des versets avec un ami étudiant. Je suis ensuite allé à la réunion de prière du mercredi et la première chose que j’ai entendue était : « Dieu a donné à Salomon la sagesse dont il avait besoin. » Arrivé chez moi, j’étais en paix ; la réunion m’avait fait du bien. J’ai pris ma Bible et j’ai médité. Je n’ai pas travaillé. Le lendemain non plus ; j’ai simplement pris le temps de prier.

Trouver l’essentiel

Voilà ce que j’ai compris : le Seigneur est souverain et Il fait ce qu’Il faut. Quand je ne révisais pas, ce n’était pas par fainéantise, mais j’avais atteint mes limites. Le Seigneur aurait aussi pu me restaurer et me permettre d’apprendre tous mes cours, mais Il a préféré me rappeler que je dois compter sur Lui et par sur mes capacités. Quand j’ai pris ma Bible en rentrant à la maison, ce n’était pas par intérêt ou par chantage. Dieu m’a simplement fait comprendre que l’essentiel se trouve dans ma relation avec Lui et non pas dans mes leçons. Il ne faut pas non plus négliger ses études et tomber dans la fatalité. Seulement en toutes choses, toujours donner au Seigneur la première place.

Note: 
3

Tags: Étude priorités encouragement

0 Commentaires

Laissez un commentaire

Connexion

Portefolio

  • Journée détente du 12 03 2015
  • Soirée de clôture du 28/06/2014
  • Journée sportive du 08/05/2015
  • Rencontre de louange du 15/01/2015
  • Convention du 11/11/2015
  • Camp 2015
  • test
NOUSNotre missionG2Céglise évangélique de la Guadeloupe

Audio

Vidéos

Dé mo kat pawôl

Priez sans cesse

 

Tous, à un moment ou à un autre, ont besoin de soutien dans la prière : le découragement, la fatigue ou pire la maladie sont autant de raisons de recommander son sort à l’Eternel. Prions que jeunes et responsables dépassent leurs difficultés, connaissent leur valeur aux yeux de Dieu et le servent fidèlement.

 

Evènements

Camp 2018

Commentaires récents